Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2022 4 20 /01 /janvier /2022 09:54
Photographie de Prisca Poiraudeau

Photographie de Prisca Poiraudeau

Les dessins au crayon de papier d'Anne Gourouben ressemblent à des photographies de Marilyn Monroe mais des photographies de l'âme comme si elles étaient capturées sur le vif...Avec cette écriture poétique d'Olivier Steiner en parfaites harmonies aux dessins et complémentaires, on se se sent dans l'âme et la peau de cette femme Norma Jeane Mortenson devenue La Divine Marilyn. On revit la scène autour de sa mort comme un remake. Ce qui me touche c'est que l'on est dans les pensés des personnages ce qui nous rend très intimes avec eux: elle, Norma Jeane, qui se métamorphose en Marilyn(symbolisé par le rituel d'un bain) et les pensés de son ami photographe et ses tiraillements entre le chagrin dû à sa perte et de nombreuses pressions. Marylin est une étoile mais il y a beaucoup de solitude à l'intérieur de cette femme et autour d'elle (elle a assez peu de véritables amis), beaucoup de choses qui se contredisent comme une guerre entre Norma Jeane et Marylin, l'effacement de Norma Jeane qu'elle ne peut partager avec personne. Ce livre parle d'une métamorphose en phalène, puis d'une métamorphose en étoile filante...Toutefois une étoile qui scintille pour toujours et fascine à jamais. Cette beauté était aussi une intelligence et émotive comme on le sait. Ce livre est très émouvant.

 

Note de lecture sur Le Ravissement de Marylin Monroe Par Prisca Poiraudeau

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de fee-noire.over-blog.com
  • : Mon univers sombre et féérique...Je m'appelle Prisca Poiraudeau,une rêveuse gothique, je suis passionné d'art...
  • Contact

Recherche

Liens