Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 13:54
« C'est curieux, c'est un de mes endroits préférés au monde. La crypte du tombeau de St Eutrope, à Saintes, photographiée par mon amie écrivaine, Prisca Poiraudeau. Nous y allions souvent avec maman et Emmanuel (mon fils), mon frère avait ses magnifiques appartements d'instituteur juste à côté et il a étudié le chant au conservatoire non loin.» Daniel

« C'est curieux, c'est un de mes endroits préférés au monde. La crypte du tombeau de St Eutrope, à Saintes, photographiée par mon amie écrivaine, Prisca Poiraudeau. Nous y allions souvent avec maman et Emmanuel (mon fils), mon frère avait ses magnifiques appartements d'instituteur juste à côté et il a étudié le chant au conservatoire non loin.» Daniel

Aller à Sainte
Aller à Sainte

Hier je suis allée à Sainte avec ma mère et ma grand-mère. Ma mère a un rendez-vous bientôt chez le dentiste, nous sommes venues repérer et nous en avons profité pour visiter un peu. Comme nous étions garés devant l’église Saint Pierre nous sommes entrés à l’intérieur, ensuite nous avons visité l’église Saint Eutrope et sa crypte, puis l’arène romaine. Lorsque nous sommes rentrés dans l’église Saint Pierre une chanteuse lyrique chantait accompagné d’un orgue. Cette cathédrale est très lumineuse. A l’extérieur l’église était sublimée par une belle lumière d’automne dentelée par le feuillage des platanes d’où surgissaient de belles gargouilles. Nous avons marché un peu jusqu’au fleuve la Charente où nous apercevions l’église Saint Eutrope. Nous y sommes allées, l’église a l’intérieur est beaucoup plus sobre, plus sombre mais néanmoins il y a de très beaux motifs sur les chapiteaux. Ils semblent restaurés. Sous l’autel une relique de Saint Eutrope dans un coffre. Mais j’ai préféré la crypte avec le tombeau de Saint Eutrope. Comme un culte plus païens qu’on nommerait a tord Luciférien car les catholiques diabolisent les cultes qui ne sont pas les leurs. J’avais visité cette église et sa crypte, ainsi que l’arène romaine avec ma classe d’histoire de l’art du lycée Fénelon. J’ai vu qu’une ancienne camarade de classe, Lou Sabbat a aimé mes photographies. J’aimais beaucoup notre professeur de français qui nous accompagnait. Lou n’était hélas pas une amie mais ce fût une camarade gentille. Elle est d’origine marseillaise, type grec avec ses boucles noires et son tien halé. Je me souviens qu’elle avait un look original et raffinée. Je ne m’étais pas encore disputé avec Marion, une fille avec qui je m’entendais bien en début d’année. Elle avait un papa alcoolique et elle vivait au foyer. Le fait qu’elle est un père alcoolique comme le mien nous avais fait sympathiser. Mais nous a aussi séparés. Je ne sais pas pourquoi mais du jour au lendemain elle n’a plus voulu me parler, elle a piqué une crise de nerf durant le cours de sport, et j’ai été isolé de tout le reste de la classe et ce fût très douloureux a vivre. J’ai eu une phobie scolaire ou sociale. Je crois, même si on ne me l’a pas dit. Je me sentais noyée dans toutes les matières sauf en histoire de l’art. Je ne travaillais plus, j’étais découragée. Et j’ai été très absente car venir à l’école m’angoissait. A cette sortie scolaire nous avions pique niquer à un lavoir, nous étions assises l’une à côté de l’autre, elle m’avait fait écouter de la musique avec son baladeur MP3. Le soir, de retours au lycée, nous avions pris un café au café de la paix toutes les deux.

De l’extérieur l’église Saint Eutrope est magnifique aussi et non loin d’elle il y avait un collège. Ma grand-mère y a étudié. Diane dit que sa mère à elle aussi étudié là et qu’elle en a des souvenirs douloureux. Ma grand-mère nous parlait toujours de la pension à Rochefort durant la guerre mais jamais de cela…Durant les journées du patrimoine nous avons visité l’abbaye royale de Saint Jean d’Angely où vivait les moines au 16iéme siècle. Mais ce fût plus tard une école et ma grand-mère y a fait son année de philo. L’association les anciens camarades est installé dans une partie de l’abbaye, la porte était ouverte, ma grand mère est entré par simple curiosité et a vu la photo de sa classe (et le jour de son anniversaire ! Elle a eu 90 ans !) Mais hélas elle n’était pas sur la photo, ni sa meilleure amie. C’est un peu comme si elle n’avait pas vécue tout cela puisqu’elle ne nous en a jamais parlé et qu’elle n’est même pas sur la photo de classe. Quand on y pense c’est très étrange. Ma grand-mère a beaucoup de secrets. Le guide qui nous contait l’histoire de ses moines était très filiforme, il avait des mains très fines, délicates comme celle d’un pianiste. Il était peut-être lui-même moine car dans l’église où j’avais mit un cierge juste avant mon examen du code (j’ai su que ma grand mère aussi, nous aurions pu nous croiser) il nous  a chanté un chant grégorien. Cette église qui devait être provisoire ressemble de l’extérieur à un temple protestant. Elle est située dans le prolongement de la cathédrale inachevée dont la construction fût interrompue durant la révolution. Elle devait être aussi belle et grande que la cathédrale Notre Dame car d’après la légende nous aurions une relique de Saint Jean Baptiste (une mâchoire, une dent). Tandis que l’abbaye fût reconstruite quasi à l’identique (dans une version légèrement plus grande). Les vikings dans leurs vaisseaux avaient remontés le fleuve de  La Boutonne et ont tout détruit sur leurs passages. Cette église a de très bonnes ondes. La veille de l’anniversaire de ma grand-mère nous avions fait une visite guidée de la ville au flambeau.

A Sainte nous avons aussi visités les arènes romaines. J’étais vêtue un peu comme une gitane et de loin j’avais presque l’air d’une romaine avec mes cheveux blonds vénitiens.

 

Lorsque j’avais 18 ans et plus, j’ai été jeune fille au pair à Sainte. J’avais beaucoup de temps libres, alors j’allais me promener en ville. J’ai fait beaucoup de dépense en robes et je suis allée pour la première fois chez le coiffeur. Je suis sortie aussi dans des bars gays et des boites gays. Leur maison était sublime ! Le père des enfants m’aimait beaucoup à sa manière … C’est lui qui m’a encouragé à m’inscrire à la fac et je me suis inscrite en auditeur libre. Avait-il conscience que je n’avais pas le bac ? Aller à la fac ne sert à rien sans le bac, puisque je ne peux pas passer de diplôme. Après ma seconde générale, j’ai été un an déscolarisé, je cherchais un apprentissage mais je suis tombée malade, une dépression psychose et j’ai été hospitalisé.

Mercredi 28 septembre,

Depuis plus de deux semaines, j’ai souvent des maux de tête, surtout la tempe gauche. Au début c’était accompagné de maux de ventre et d’intenses fatigue au point que je me serai évanouie. Une amie m’a dit que je ne mange pas assez. Mes règles qui sont toujours douloureuses sont arrivées très en retard après l’examen du code (j’avais fait un stage de code durant trois jours c’était très intensif mais le soir je prenais le temps d’aller au fitness). Elles ont coulé abondamment durant deux jours au lieu de cinq jours.

Je suis malade. J’ai pensé que c’était dû au fait de recracher ce que j’ai mangé. Il m’arrive de le faire plusieurs jours de suite. Je nomme cela crise de boulimie mais ce ne sont pas toujours des crises de boulimie car même lorsque je ne me goinfre pas vraiment, si j’estime avoir trop mangé j’ai besoin de me faire ça…Je ne le fais pas exprès. Psychologiquement ça me soulage de le faire. C’est presque nécessaire. J’ai eu mal à une dent. Un soir je me suis mise à saigner dans la bouche.

J’ai un rendez vous avec le dentiste en octobre mais pour l’ophtalmo (car mes maux de tête sont peut-être dû à ça) je dois le recontacter (il est surchargé).

Ce weekend je suis allée chez mon frère et ma belle sœur non loin d’Angers. Lîla est venue aussi. Durant le voyage, elle était assise sur mes genoux. Tandis que dans sa caisse elle miaulait. Un petit cri de chouette. Elle a de grandes oreilles pointues. Elle ressemble à une petite chauve souris albinos des dessins animés. Ma maman a dormit avec elle dans le petit camping car qui appartient à ma grand mère. Elle a fait des repas végétariens, des nouilles avec des légumes puis du potimarron avec du riz. Ils ont acheté un terrain et font construire une maison. Nous y sommes allées. Ils ont de beaux pommiers et des poiriers, c’était très agréable de cueillir des fruits. Nous avons marché un peu, il y a un lac prés de chez eux.

Ce matin j'ai fait une évaluation de conduite et la monitrice à déterminé le nombre d'heures que j'ai besoin...Donc j'ai commencé un peu à apprendre. Mais j'aurai besoin de beaucoup d'heures car je suis émotive et crispée...Elle me conseille de passer le permis automatique (cela réduit le nombre d'heures de leçon, c'est à dire environs 800 euros en moins) mais le soucie c'est que ma mère en a une en boite manuelle, et je ne comptais pas m'en acheter une, je voulais emprunter la sienne. Alors Dora m'a proposé de faire un essaie avec la boite manuelle avec ma mère et pour en discuter...La monitrice dit que l'on en trouve d'occasion pas trop couteuses. Moi je veux bien acheter une autre voiture à ma mère, en boite automatique, si elle l'assure...Je dois réfléchir et en discuter avec maman qui est habituée à sa boite manuelle. Autre soucie, elle pense que j'ai un problème de vue (d'où les maux de tête sans doute). Car elle m'a fait lire une plaque d’immatriculation qui était assez loin, mais elle elle parvenait à la lire. Je voulais justement prendre un rdv chez l’ophtalmo même si j'ai la sensation d'y voir clair. Car on m'a dit que les maux de tête étaient liés peut-être à cela. Mais l'ophtalmo ne pouvait pas me prendre en rendez-vous (son emplois du temps est remplie) et je dois le recontacter plus tard.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by fee-noire.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de fee-noire.over-blog.com
  • Le blog de fee-noire.over-blog.com
  • : Mon univers sombre et féérique...Je m'appelle Prisca Poiraudeau,une rêveuse gothique, je suis passionné d'art...
  • Contact

Recherche

Liens