Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 13:56

Hier j’ai vu la photo d’Eugénie sur le mur de mon ami photographe. Il l’a prise en photo. Je voulais juste lui souhaiter un bon anniversaire. Eugénie c’est l’amie de celle qui fût ma sœur de cœur lié par le ciel. Eugénie est un fantôme du passé. Elle m’effraie lorsqu’elle apparait. Marylin était une femme enfant, fragile et angélique. Elles étaient toutes les deux dans ma classe, première année de lettre moderne. Durant son absence, un ami artiste m’avait prêté son appartement. Je n’étais pas dans mon état normal, j’étais hallucinée, un peu comme si j’avais consommé du datura. Ce fût une nuit où je suis descendue dans mes enfers, tous me rappelait les scènes de violence. Mon père. Les subtils éléments me le rappelaient. Même la poussière sous la table. Dans la nuit, je ne me sentais pas en sécurité. J’avais maigris, je ne mangeais pas beaucoup. La veille pourtant j’étais bien, euphorique. Ce sentiment de liberté était plaisant. J’avais écouté de la musique sur youtube. Antony and the Johnson, Rammstein , Dead Can Danse… J’étais allée me promener à la plage. J’avais chanté dans sa cage d’escalier. Il aimait chanter là, tant l’acoustique était merveilleuse. Il m’avait laissé dans ses placards de bonnes choses à manger, du pain d’épice à l’écorce d’orange, de la pâte à tartiné artisanale au chocolat, des fruits secs…Mais aussi des bananes dans sa corbeille de fruits. J’avais emporté de quoi dessiner. J’étais très créative. J’aimais les couloirs de son immeuble, les escaliers, ainsi que les ascenseurs et le jardin intérieur. Cet immeuble évoquait l’architecture d’une arche de Noé avec ses hublots. L’appartement de mon ami était beau avec son immense baie vitré donnant sur la mer, sa mezzanine avec son escalier en bois menant à sa chambre, et son bureau séparée par un rideau. Il avait décoré son chez lui de ses peintures aborigènes. De photo de filles qui étaient spirituelles à ses yeux. Des muses. Il me parlait de ses voyages à Bali. De ses rêves…

Le lendemain j’étais allée à la fac, puis à l’atelier d’écriture, Marylin m’avait rejoint. On devait aller au bal des étudiants. Mais je n’étais pas tout à fait dans mon état normal. Je traversais un épisode psychotique. J’étais très heureuse qu’elle vienne avec moi à l’atelier d’écriture. Nous avions lu nos textes mais on est parti avant la fin. A son appartement d’étudiante elle m’a préparé à manger, une assiette de riz avec un peu de sauce tomate en tube. Dans la nuit nous sommes allées à l’arrêt de bus. Eugénie était là. Vêtue d’une jolie robe bleue nuit en soie style kimono mais très courte. C’était très sexy comme tenue. Un chauffeur de taxie souhaitait nous emmener au bal, alors qu’on attendait un bus spécial. Eugénie et moi allions monter dans cette voiture. Mais Marilyn nous a empêché, elle avait compris que c’était un piège. Nous attendions le bus, ce soi disant chauffeur était sans doute un proxénète. Au bal je poursuivais mon voyage chamanique. J’étais touchée par le Divin. Les lumières colorés projetées sur la piste de danse. Eugénie avait très bien dansé, sa façon de danser était provocante comme dans les clips et un cercle s’était formé autour d’elle. Un poster avec un smiley m’aurait troublé. A la fin je n’en pouvais plus de la musique électro. Moi j’aimais le hard rock. Il y a un étrange garçon sourd et muet qui m’a parlé et m’a donné un cd de musique métal. Tandis que Marylin était dans les bras d’un jeune homme.

L’année d’après suite à une tentative de suicide Eugénie et Marylin m’ont hébergées chez elles. A cette époque je ne m’entendais pas bien avec ma mère. Parfois elle piquait des crises de nerfs, elle m’insultait. Mes copines voulaient me protéger. Mais dés le deuxième jour elles m’ont mit la pression. Je ne pouvais pas resté. Il fallait que je voie une assistante sociale, que je fasse des démarches. Un soir, je suis sortie, il faisait nuit, j’étais triste… J’avais emprunté la petite robe noire d’Eugénie sans le lui demander. Dans son armoire il y avait aussi cette petite robe bleue qu’elle avait mise au bal. Dans la rue j’ai fait une mauvaise rencontre. Je me suis fait agressée. Mes copines au lieu de me soutenir, m’ont mise à la porte car elles insinuaient que je les avais mise en danger…Sa robe je ne voulais pas la lui voler, mais comme elles étaient fâchés après moi, je n’ai pas pu lui rendre. De toute façon cette robe était maudite. Elle fût d’un noir vulgaire à cet instant. Je suis contente de ne pas avoir choisis la robe bleue car celle-ci est lié à un beau souvenir, je n’aurai pas aimé le gâcher. Parfois j’ai croisé par hasard Eugénie. J’étais très mal à l’aise, des sueurs froides coulaient le long de mon dos. Même qu’une fois je portais sa robe. Heureusement j’ai pu la dissimuler sous mon long manteau noir. Et je me suis échappée…Je ne voulais pas lui voler sa robe. Eugénie n’était pas là, elle était chez son petit ami, j’ai eu envie de l’essayer…Je suis sortie et j’ai fait une mauvaise rencontre.

Je m’étais réconciliée avec mon ami Marylin mais je n’ai pas oublié ce qu’elles m’ont fait. Pas pardonné. Marylin avait changé, cette fille si angélique, si fragile est devenue si dur. Les dernières fois que je l’ai vu, elle avait pris des formes. Ce n’était plus du tout la jolie jeune fille menue et fragile que j’avais connu. Elle n’était pas délicate avec moi. Il y a des sujets trop sensibles. Elle me parlait d’anorexie sans arrêt, et jouait les infirmières avec moi. Alors je n’ai pas pu contenir ma colère et nous nous sommes définitivement séparées.

J’avais rêvé d’elle, son visage en noir et blanc comme sur les photos. Il faisait nuit. Pas une étoile dans le ciel. Qu’elle était belle ! Fascinante. Je me suis approchée d’elle. Elle était très en colère après moi et d’un coup de poignard je l’ai tué. Car je lui en veux tellement. J’aurai eu besoin de sa présence après l’agression.

Robe de bal

Partager cet article

Repost 0
Published by fee-noire.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de fee-noire.over-blog.com
  • Le blog de fee-noire.over-blog.com
  • : Mon univers sombre et féérique...Je m'appelle Prisca Poiraudeau,une rêveuse gothique, je suis passionné d'art...
  • Contact

Recherche

Liens