Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 11:54

De la nuit,
tu es née
semblait infinie,
d'un gouffre où
l'eau tonne.
Sons spatiales,
ou animal...
L'eau gronde
et menace.
L'innocence,
se retient,de
ses fragiles racines
à une poussière,
de terre, niché au bois
mort. L'eau tonne et
a brulé. Un soir,
d'orage. Le bois
porte les stigmates,
du temps,
qui passe...
Coule
Et n'est pas,
doux.
La douce,
la craintive,
s'étire, verticale,
en équilibre,
si fragile, à la
recherche,
de lumière.
Une étoile,
trouant la nuit,
à la poursuite,
D'un jour
ou la fuite d'une
nuit retenue,
à la racine.

C'est un vieil écrin,
où quelqu’un,
repose.

Peut-être,
un navire,
miniature,
la trace,
le souvenir,
d'un amour
d'enfant,
qui pleure,
à flot
celui, qui ne
la pas aimé.

L'étoile de l'eau oragé

Partager cet article

Repost 0
Published by fee-noire.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de fee-noire.over-blog.com
  • Le blog de fee-noire.over-blog.com
  • : Mon univers sombre et féérique...Je m'appelle Prisca Poiraudeau,une rêveuse gothique, je suis passionné d'art...
  • Contact

Recherche

Liens