Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 10:28
petite soeur d'orient

De loin...les palais de l'est, de Moscou, de Saint-Pétersbourg m'évoquent une ville d'orient enneigée...où une Shéhérazade nordique, ensommeillée, qu'on ne nome pas Shéhérazade, car elle refuse qu'on la nome ainsi(peau devenue ivoire, espérance de lune et cheveux blond, souhaits esthétiques d'une sœur d'orient, enchantement) est endormie à jamais dans un palais de glace...je la vois en transparence à travers les siècles, à la lueur de ma chandelle, scintillante, lorsque je traverse les infinies couloirs...elle est si diaphane entres les murs. Une fée derrière une vitrine, étirée, démantelée en étoile de neige. Dans une chambre aux vitraux en forme de losange, on voit ses jambes fuselées à travers la pierre...les vieux grimoires effeuillées par mes frêles mains, fond parler la morte...En silence, en crachant la poussière. Soudain, j’aperçois sa bouche rouge parler dans le miroir rond de la coiffeuse. Elle la hante, MurMure "on deviendra ruine", paroles que je devine, le reste est inaudible. Le meuble frisonne de froid ou de terreur et les flacons s'entrechoquent entres eux. Sa voix fantomatique se confond au vent sinistre qui s'engouffre dans la demeure abandonnée. On entend des pas craquer dans l'escalier. Elle, Divinité, ville entière ne serait que l'ombre de sa sœur d'Orient, un désire morbide et esthétique...De son envoutement glacée, de sa spirale, par la pensée, elle attire jusqu'à elle son autre soi( elle s'est abimée durant la traversée du miroir, la ville a étincelé comme un orage en roulant sur les caillasses, un peu comme les roues en ferraille d'un carrosse à vive allure qui foudroie les passants qu'il croise, jet de pierres...Son soi est devenue ruine, presque une poussière) elle la noie aux abysses d'elle même, afin de s'oublier...Celle qui n'était qu'une ombre, une création, est moins fantôme que sa sœur, son origine. Plus réelle.

Moi dans le lit d'amour, j'ai froid, je tremble, je suis fiévreuse...Impossible de réchauffer les vieux os glacés de la demeure. Le feu à du mal à tirer...dans cette ville ensommeillée, de l'autre côté.

Partager cet article

Repost 0
Published by fee-noire.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de fee-noire.over-blog.com
  • Le blog de fee-noire.over-blog.com
  • : Mon univers sombre et féérique...Je m'appelle Prisca Poiraudeau,une rêveuse gothique, je suis passionné d'art...
  • Contact

Recherche

Liens