Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 12:27
La mémoire enfouie

Le Vendredi 1 mai 2015

Cette nuit, j’ai fait un étrange rêve...Je vois une averse intense frapper une immense vitre, tant que je ne vois pas le paysage dehors. La maison semble être un aquarium inversé. Je descends dans la cuisine, mon frère est assit à la table. Temps gris, jour de vacances sans doute, il doit-être plus de midi et la famille est réunie. Mon ex petit ami du lycée, David, fait son apparition, et m’offre pour une foi un cadeau…Et ne reste pas, part aussi tôt, alors qu’il vient de loin. Mon frère me demande

-Il voit d’autres filles ?

-Je n’en sais rien, sans doute que oui

Un cadeau sans papier cadeau. Une trousse de toilette rouge, pas si jolie, d’une couleur qui ne me plaît pas…Mais à l’intérieur je trouve des parfums, des échantillons de parfums, des rouges à lèvres de différentes couleurs, du fond de teint, des fards à paupières…J’étais très contente, un peu comme lorsqu’on offre un cadeau à une petite fille. Cette trousse était pour moi une véritable malle aux trésors. Je suis si coquette…Mais j’ai découvert un trésor inattendu, des photos en noirs et blancs, grands formats (format photo de classe). Magnifiques. Le premier cliché : branchage d’un arbre noir sur un ciel sépia, semble dessiné au fusain. Petite fille du passé en longue robe blanche, chevelure blonde dans les hautes herbes, non loin d’un arbre, élégant landau comme on en trouve dans les brocantes. L’impression de découvrir des souvenirs oubliés. Photo d’une ancienne école, devant l’école, devant la frontière de la cour de récréation, recouverte d’eau, lignes blanches pour le basket en transparence…Enfants autour de l’école, dans la cours de l’école, en blouse d’écolier…Jeune fille nue, très mince, presque maigre, d’une grande blancheur, flotte joliment devant l’école…La maitresse, grande et droite, jolie mais austère, en blouse grise, cheveux noirs relevés, elle est coiffée d’un chignions, son visage est beau, un peu maigre, des yeux noirs, elle se situe à droite, sous le préau. Salle de classe d’autrefois, avec les tables en bois, les encriers…Inondé d’eau mais cela ne semble troublé personne, pas même moi. Gros chat roux appartenant à la maitresse à côté d’elle, étendu sur la table. Les photos étaient très esthétiques, j’étais envoutée.

Plus tard, j’étais dans une cours de lycée, il me semble que j’avais mon âge, 25 ans, ce qui est trop vieux pour se trouver ici, j’avais deux amis qui me rejoignaient le matin, l’une plus jeune que moi, l’autre de mon âge je crois…Mais en fait je ne savais pas son âge, elle me troublait car elle pouvait paraitre très jeune, puis assez âgée… L’une n’était pas très franche avec moi. Mon ami poète qui fût aussi professeur de littérature, mais pas mon professeur, a traversé la cours… Il m’a regardé mais ne m’a pas dit bonjour. Car dans mon rêve on ne se connait pas.

Beaucoup d’eau dans ce rêve, comme dans mes écrits. J’ai l’impression qu’il est lié à mes vies antérieures, car les souvenirs oubliés, les visages semblent ressurgir de ses photos. Et la jeune fille maigre me représente, elle est plongée dans ses souvenirs. Elle est un peu maigre, comme si elle ne voulait pas grandir, devenir une femme, elle est devant son ancienne école. Dans sa tête elle est encore une petite fille. Cette eau est agréable, comme un bain dans la mer…Les souvenirs sont enfouies dans l’eau, et émerge, comme la marée qui se retire et laisse voir le village, les vies qu’elle a englouti. Comme à Chatelaillon, village balnéaire récent, l’océan a avalé le village antérieur…Parfois on le voit en transparence sous l’eau, les toitures…

Il est lié à des souvenirs d’enfance et du passé. Je deviens une femme, c’est un passage. Je fais le deuil du passé. C’est mon ancien petit ami qui m’offre un présent. La trousse de toilette est rouge, couleur protectrice et de séduction. En décembre, je suis allée chez la coiffeuse et elle m’a coupé les cheveux, beaucoup le passé. Je n’étais plus la princesse à ma maman. J’avais les cheveux si longs, depuis toute petite. Je ne suis presque jamais allée chez le coiffeur, maman me coupait un ou deux centimètres de temps en temps…Il y a eu un déclic depuis, et j’ai beaucoup grandi en très peu de temps. J’ai l’impression.

Partager cet article

Repost 0
Published by fee-noire.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de fee-noire.over-blog.com
  • Le blog de fee-noire.over-blog.com
  • : Mon univers sombre et féérique...Je m'appelle Prisca Poiraudeau,une rêveuse gothique, je suis passionné d'art...
  • Contact

Recherche

Liens